Quel est le traitement du vomissement chez l’enfant ?

0
472

Au cours de leurs premières années, les enfants sont confrontés à diverses affections comme les maux d’estomac qui font partie des plus répandues. Ces maux précoces peuvent être alarmants, mais ce n’est généralement pas toujours un motif d’inquiétude. Cependant, lorsqu’il survient de façon inattendue, un mal tel que le vomissement peut être le signe annonciateur d’une des nombreuses maladies infantiles aux conséquences redoutables. L’idéal est de savoir lorsque ces maux d’estomac justifient une consultation afin d’obtenir le traitement dont a besoin votre enfant.

La santé chez le jeune enfant : confronter le vomissement

La plupart des maladies qui affectent les enfants en bas âge sont d’origine virale et peuvent être très contagieuses. Mais dans certains cas, il peut juste s’agir d’un déséquilibre physique intrinsèque à l’organisme de l’enfant. C’est le cas des vomissements. Ce sont des troubles sérieux qui nécessitent une attention particulière loin de certaines préoccupations plus bénignes comme lorsque vous voulez des conseils pour choisir un porte-bébé ou organiser le baptême de votre nouveau-né.

Les bébés vomissent souvent du lait caillé après l’allaitement ou parfois des crachats. C’est presque normal au cours des premiers mois et il n’y a rien à craindre si votre bébé prospère et prend du poids. À la différence de simples régurgitations, le vomissement chez l’enfant désigne un état pathologique que l’on peut associer à des maladies telles qu’une inflammation du système digestif ou à de simples douleurs du ventre. Tout part d’une sensation désagréable qui prend source dans l’abdomen et qui peut être accompagnée de contractions violentes. Il s’en suit une remontée spasmodique d’aliments de l’estomac vers la bouche. On distingue principalement deux types de vomissement : ceux qui peuvent être occasionnels et de courtes durées et ceux qui sont chroniques qui surviennent entre 5 et 7 fois par jour. Même s’il est fréquent chez les enfants de moins de 2 ans, ce mal ne doit pas pour autant être négligé. Le vomi est généralement clair et de couleur jaune à brunâtre. Dans certaines circonstances, le liquide peut également être coloré en vert ou en rouge.

Les causes et symptômes annexes du vomissement chez l’enfant

Les causes du vomissement chez l’enfant sont directement associées au caractère récent, à la régularité ou à la concomitance de l’affection avec d’autres maux. Ainsi, lorsque l’enfant éprouve des vomissements occasionnels, il peut s’agir de causes bénignes telles que le stress, le mal de transport, des douleurs abdominales, une méningite ou encore une allergie à un médicament.

Lorsque le vomissement est aigu, plusieurs causes sont évoquées.

La gastro-entérite : lorsqu’un enfant de moins de 2 ans présente des signes de déshydratation, une forte fièvre et vomit à plusieurs reprises par jour, il peut s’agir d’une infection virale gastrique. Tout se déroule dans le tractus gastro-intestinal ; un long tube, s’étendant de la bouche à l’anus, avec quatre bourgeons qui dépassent au milieu: le foie, la vésicule biliaire, le pancréas et l’appendice.

La méningite : outre des céphalées importantes, ce mal qui désigne une inflammation des membranes de la moelle épinière provoque chez les bébés qui y sont exposés des vomissements chroniques.

L’intoxication alimentaire : des cas d’intolérance à des aliments particuliers, des erreurs diététiques favorisées par la présence de germes dans l’alimentation peuvent provoquer des vomissements.

Une infection des voies respiratoires : Elles sont nombreuses variées et de diverses origines (bronchite, sinusite, pneumonie, otite, laryngite…).

Une infection urinaire : elle est récurrente chez la petite fille.

Les causes graves : Les vomissements seuls (sans diarrhée) devraient cesser dans les 24 heures environ. Si elle dure plus de 24 heures, vous devez penser à des causes plus graves. Les exemples sont l’appendicite, une infection rénale, le diabète et un traumatisme crânien. Une cause grave chez les jeunes bébés est la sténose pylorique. Plusieurs signes peuvent permettre aux parents de détecter rapidement l’imminence d’un vomissement chez l’enfant. Il est donc important de surveiller les signes et symptômes de déshydratation suivants:

  • Bouche sèche ou collante ;
  • Peu ou pas de larmes en pleurant ;
  • Yeux enfoncés ;
  • Tache molle enfoncée chez les bébés ;
  • Uriner moins fréquemment ou moins de couches mouillées ;
  • Peau sèche et fraîche ;
  • Irritabilité ;
  • Somnolence ou vertiges…

Lorsqu’ils sont chroniques chez l’enfant, les vomissements sont souvent accompagnés de diarrhées, de déshydratation, de fatigue, de troubles du sommeil, de convulsions ou de fièvres intenses. Chez le nourrisson, le vomissement peut signaler un cas de reflux gastro-œsophagien. Cette maladie se développe surtout chez les enfants prématurés, provoque de fréquentes régurgitations, une irritation œsophagienne ainsi que quelques troubles de la respiration.

Que donner au bébé en cas de vomissement

Il peut être éprouvant pour les parents de voir leur enfant vomir, surtout lorsque cela se produit le soir. Les pharmaciens sont très accessibles et peuvent être une excellente ressource pour fournir du soutien et des conseils aux familles. Il est important de ne pas paniquer lorsqu’on est confronté à un cas de vomissements occasionnels ou aigus chez le nourrisson. À l’occasion, quelques réflexes peuvent être utiles, il vous faut :

  • Garder votre enfant dans une position où il a la tête penchée pour éviter qu’il n’avale de travers ;
  • Prévenir le mal de transport ;
  • Consulter votre médecin traitant immédiatement si les symptômes persistent.

Lorsque les nourrissons vomissent, il est particulièrement important d’empêcher le corps de se dessécher en raison de la perte de liquide. Pendant les quatre premières heures, les enfants ne doivent boire que des gorgées et à intervalles rapprochés. Après cela, des quantités plus importantes peuvent être bues en un seul trait. Les thés comme la menthe poivrée, la mélisse, la camomille ou des préparations avec un peu de sucre conviennent mieux. Les enfants ne devraient manger à nouveau que lorsqu’ils montrent des signes qu’ils le souhaitent.

Une fois l’épisode de vomissement passé, assurez-vous que les fesses de votre enfant sont nettoyées en douceur et en profondeur, après chaque épisode de diarrhée pour éviter une irritation de la peau. Votre enfant peut se sentir fatigué et irrité. Placez toujours votre bébé sur le dos dans son lit pour dormir, car cette position réduit le risque. Par ailleurs, des anti-vomitifs en vente libre existent pour soigner le vomissement chez l’enfant. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici